Boutique en ligne et Google shopping, l’envers du décor

Si beaucoup de monde utilisent des moteurs de recherche comme Google pour lire des articles ou rechercher des informations comme une sortie, en matière de shopping le sujet est un peu plus complexe ! L’entreprise américaine refait régulièrement surface suite à des plaintes de ses concurrents. Voici un focus sur le fonctionnement de Google shopping un comparateur de prix.

Google shopping et les marchands en ligne

L’union européenne surveille de près le géant américain et a tiré la sonnette d’alarme suite à des pratiques anti-concurrentielle. En un mot Google étouffe la concurrence en mettant son propre comparateur de prix « Google shopping » en avant lors de la recherche par les internautes. Afin d’éviter une nouvelle amende importante (un pourcentage sur le chiffre d’affaire journalier) et après avoir déjà payé près de 2,5 milliards d’euros d’amende, Google a proposé des solutions. Ainsi Google shopping serait une entité autonome qui participe avec les autres aux enchères pour placer leurs comparateurs dans la page de recherche Google.

II Comment utiliser Google shopping

Si vous souhaitez tester par vous même « Google shopping » il suffit de suivre l’url « https://www.google.fr/shopping?hl=fr« . facile à utiliser l’interface propose des rubriques, des produits à la une comme l’enceinte « Google Home Mini », « Russell Hobbs · Mixeur · Mixeur plongeant »…En outre, Google shopping ne gère pas les éléments comme l’envoi ou les retours. Il s’agit simplement de ré-envoyer le consommateur vers les sites des marchands. Si la technologie de google shopping vous dépasse, vous pouvez utiliser des services simplifiés qui gérent tout pour vous, comme Steerfox.

La commission européenne doit ainsi se prononcer sur les possibles problèmes de position dominante mis en place par Google. Selon l’entreprise américaine, Google shopping ne serait donc plus privilégiée.